Construire son propre boitier Rack 19″

Souhaitant recycler une ancienne config en serveur, j’ai cherché à pousser l’idée jusqu’à son stockage physique. Je voulais éviter d’avoir une tour moche qui traîne dans un coin par terre et prend la poussière. Comme j’ai « investi » dans une petite baie informatique de 9U, j’ai naturellement cherché un boitier serveur de format rack.

Baie 9U
Baie 9U

Après de nombreuses recherches, je suis finalement arrivé au constat suivant : aucun boitier n’était satisfaisant. Ils sont trop profonds (ma baie ne fait que 38 cm de profondeur), trop grand (idéalement, il me faudrait un 2U), trop cher, pas dispo, pas adapté, moche, ou non vendu seul/vide. J’ai donc entrepris de construire mon propre boitier !

Vous aurez besoin de …

Toute bonne recette commence par la liste des ingrédients 🙂

Ingrédients

  • Des équerres de différentes tailles : 2 petites et 2 grandes
    La petite va servir à fixer la grande dans la baie. Prenez vos mesures avant afin d’en prendre une dont les trous s’alignent avec les fixations de la baie !
    La grande va fixer le fond de notre boitier.
    Prenez quelque chose de costaud, ces 4 équerres vont supporter le poids de tout le serveur!

Petite équerre

Grande équerre

  • Des vis, des écrous et des rondelles de longueurs et de diamètres différents
    Il vous en faut des costaud pour fixer le serveur dans la baie (si vous n’en avez pas déjà), et des plus fines pour fixer les composants sur le boitier
  • Une ou plusieurs plaques de plexiglas, plastique ou « verre synthétique »
    J’ai pris une de 4mm d’épaisseur pour le fond du boitier, et une de 2,5mm pour la fixation de la carte mère
  • Des colliers de serrages (des costauds)

collier_serrage

Outils

Au boulot !

1. Les équerres

On commence par assembler les 2 équerres de gauche et de droite ensemble.
Voici l’assemblage de droite :

Assemblage équerre droite avant
Assemblage équerre droite avant

 

Assemblage équerre droite arrière
Assemblage équerre droite arrière

Et pareil pour la gauche :

Assemblages équerres
Assemblages équerres

2. Le fond du rack

Prenez la plaque de plastique la plus épaisse. (Celle de 4mm pour ma part.)
Pourquoi du plastique ?

  • Parce que c’est plus difficile à brûler que le bois.
  • Cela part moins vite en poussière
  • C’est léger et plutôt résistant
  • Facile à usiner (presque aussi facile que le bois)
  • Plutôt bon marché (entre 10 et 20 euros maximum la plaque de 1m x 0.5m)

Faites vos mesures dans votre boitier, et découpez la à l’aide de votre scie (à main ou sauteuse). Les plus chanceux pourront utiliser une scie circulaire. Vous pouvez vous aider d’une planche comme guide droit pour faire une coupe propre à la scie sauteuse.

Fixer vos équerres dans la baie à l’aide d’écrous, rondelles et vis épaisses.

ecrou_vis

Idéalement, utilisez des kits de visseries spécifiques pour baie. Je n’en avais pas sous la main, donc j’ai fait avec les moyens du bords.

Test de la plaque dans la baie
Test de la plaque dans la baie

L’avantage de faire soit même est que l’on peut faire du sur mesure. Chez moi par exemple, j’ai mis une multiprise parafoudre verticalement au fond à gauche de ma baie. J’ai donc découpé un coin dans ma plaque pour que cela puisse passer.

Test de la plaque dans la baie
Test de la plaque dans la baie

Marquez ensuite les emplacements sur votre plaque pour percer les trous pour fixer les équerres.

Percez vos trous puis vérifiez.

Vérification des trous pour l'équerre
Vérification des trous pour l’équerre

Il est préférable de faire ces mesures dans la baie sur les équerres déjà fixées pour être vraiment pile poil. Vous ne pourrez pas reboucher vos trous en cas d’erreur. Et chaque trou inutile fragilise la plaque.

Perçage dans le plastique

Percer dans le plastique est délicat. On a tendance à vouloir appuyer, ce qui fait chauffer la mèche, qui fait fondre le plastique. On a donc l’impression de ne pas avancer et d’un coup on traverse…

plexi_casse

Voici quelques conseils :

  • Percez à vitesse lente, votre mèche doit produire des copeaux. S’il n’y en a pas, c’est que le plastique est en train de fondre, ce qui est mauvais. Attendez quelques instants que le plastique refroidisse et reprennez.
  • Commencez par un très petit diamètre
  • Élargissez au fur et à mesure avec des mèches de plus gros diamètres, à très faible vitesse.
    Si vous allez trop vite, vous risquez de faire entrer votre mèche trop vite et faire une jolie étoile dans le plastique
  • Le plus possible, et en respectant les règles de sécurité, percez à l’horizontale pour mieux maîtriser la force que vous appliquez sur l’outil.
Percez à l'horizontale
Percez à l’horizontale

3. Le support de la carte mère

Afin d’éviter de fixer directement la carte mère sur le fond du boitier, j’ai préféré la fixer sur un support intermédiaire.

Ce support intermédiaire permet

  • de faire les trous dédiés à la fixation de la carte mère sans se préoccuper des autres fixations
  • de protéger la carte mère de court circuit que pourrait causer la fixation des équerres du rack
  • de pouvoir détacher la carte mère plus facilement
  • de pouvoir faire un nouveau support pour une autre carte mère plus tard sans avoir à refaire tout le fond

Pour cela, j’ai pris une plaque de plus faible épaisseur (2.5mm) mais vous pouvez sans soucis taper dans ce qu’il reste de votre plaque de 4mm.

Découpez la à la bonne dimension, en prenant soin de garder des marges pour les fixations sur le fond du rack.

Support carte mère
Support carte mère

J’ai donc fait :

  • 5 trous pour la fixations de la carte mère (en bleu)
  • 2 trous pour la fixation sur le fond du rack (en rose)
    4 seraient sans doute préférable
  • un gros trou au multi outil juste sous le processeur pour qu’il puisse mieux respirer

Pour éviter que la carte mère « frotte » contre le support, j’ai ajouté 2 écrous:

fixation_carte_mere

4. Le support des boutons

Qui dit boitier, dit boutons ! Comment allumer la bête sinon ? Comment voir si elle est en vie ?

Il nous faut idéalement au moins 2 boutons (power et reset) et 2 diodes (état alimentation, état HDD). J’ai récupéré une chute de plastique que j’ai percé des différents diamètres des différents composants. Ceux-ci sont directement fournis avec un pas de vis permettant une fixation propre.

Panneau de commande de face
Panneau de commande de face

On ajoute une simple équerre pour pouvoir faire tenir tout ça sur le fond du rack.

Panneau de commande de côté
Panneau de commande de côté

Faites ensuite les soudures sur les câbles Dupont.

5. On termine le fond du rack !

Les trous dans le fond du boitier
Les trous dans le fond du boitier

Il y a 4 fixations différentes :

  • en bleu, les 8 trous pour fixer les équerres du boitier
  • en rouge, les 2 trous pour fixer le panneau de commande
  • en rose, les 2 trous pour fixer le support de la carte mère
  • en vert, les 4 trous + 2 encoches pour fixer l’alimentation

Vous constaterez également un trou qui vous rappellera celui fait sur le support de la carte mère permettant de donner plus d’air au processeur.

On fixe ensuite les équerres sur le fond. Ne serrez pas trop fort ! Sinon vous allez fendre le plastique.

Fixation du fond du rack sur les équerres
Fixation du fond du rack sur les équerres

On fixe ensuite l’alimentation à l’aide des colliers de serrage. J’ai utilisé cette méthode, car mon alimentation n’a pas de fixation par vis sur le fond.
Pour cela, on aura au préalable fait les trous en vert ainsi que les 2 encoches sur le côté à l’aide des limes à bois.

Fixation alimentation avec les colliers de serrage
Fixation alimentation avec les colliers de serrage

Evidemment, un seul et unique collier ne sera pas suffisant. Il faut donc les chaîner pour pouvoir faire le tour de l’alimentation. J’ai même réussi à faire joli !

attache_alim

Les colliers de serrage se coincent alors dans les encoches que l’on a fait tout à l’heure.
Avec cette fixation, même en retournant le boitier, l’alimentation ne bouge pas !

En attendant de trouver une solution plus élégante, j’ai fixé le SSD sous le boitier à l’aide des vis de fixation des équerres qui dépassaient.

Fixation du SSD sous le boitier
Fixation du SSD sous le boitier

Le résultat

Il m’aura fallu environ 1 journée pour mener le projet de bout en bout, courses comprises.

Le budjet est d’environ 50 euros de pièces:

  • 10 euros d’électronique
  • 20 euros de plastique
  • 20 euros de quincaillerie

Voici quelques photos du résultat final.

Rack chargé avec l'alimentation, carte mère, boutons
Rack chargé avec l’alimentation, carte mère, boutons

 

Dans le boitier porte ouverte
Dans le boitier porte ouverte

 

Dans le boitier porte fermée
Dans le boitier porte fermée

 

Dans le noir
Dans le noir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *